Toujours plus de douceur pour ma peau avec l’éponge KONJAC

Je vous parlais dans une de mes précédentes lettres du nettoyage de la peau de votre visage après l’avoir démaquillée.

Pendant le confinement, quelques-unes de mes habitudes ont changé et ma peau en a pâti.

J’ai vu apparaître des rougeurs sur mon visage ainsi qu’un film un peu gras sur le front et le nez.

Et j’ai ressenti un léger dessèchement au niveau des ailes du nez et du contour de la bouche.

J’ai donc décidé de tester l’éponge KONJAC pour me nettoyer le visage.

Mon éponge KONJAC fait désormais partie des indispensables dans ma trousse de toilette.

Je l’ai adoptée pour ses vertus : nettoyantesmatifiantesexfoliantes et surtout pour la douceur de son action.

Elle peut faire le bonheur de toutes, puisqu’elle est adaptée à tous les types de peau !

Le petit plus de cet accessoire c’est son aspect pratique et écologique !

Laissez-moi vous dévoiler les secrets de ce petit objet en forme de dôme qui peut parfaire votre routine beauté pour un teint pur et unifié.

Une éponge 100% naturelle à base de plantes

I'm an image

 

Vous avez probablement déjà entendu parler du KONJAC, pour ses vertus amincissantes et détoxifiantes [1].

C’est une plante qui pousse dans les forêts tropicales d’Asie du Sud-est et qui est très répandue au Vietnam, en Chine, en Corée ou encore au Japon. Elle est cultivée comme un légume [2].

 

 

Ses racines se présentent sous la forme d’un tubercule comestible : un véritable allié minceur puisqu’il aurait un effet « coupe-faim » naturel et contribuerait à la perte de p

I'm an imageoids. Mais le konjac possède aussi des vertus cosmétiques.

Depuis peu, il s’invite dans nos salles de bain sous forme de petites éponges fabriquées à partir de fibres végétales.

Elles sont 100% naturelles et biodégradables et ne contiennent pas de produits chimiques nocifs pour la peau ou l’organisme.

Nettoyer et exfolier en douceur

Vous connaissez mon intérêt pour les rituels de beauté asiatiques : voici 3 raisons pour lesquelles il ne faut pas passer à côté de celui-ci :

  • Exfolier la peau sans irritation
    L’éponge Konjac a des propriétés micro-exfoliantes. Elle désincruste délicatement les pores, élimine les peaux mortes et prévient de la formation des points noirs.
  • Nettoyer et purifier sans agression
    Les racines de Konjac auraient des propriétés assainissantes et antibactériennes [3]. L’éponge Konjac nettoie la peau en prévention de certains problèmes comme les points noirs ou encore l’acné.
  • Stimuler la circulation sanguine
    Utilisée sous forme de massages doux et circulaires, l’éponge konjac accélérerait la régénération cellulaire contre le vieillissement de la peau. En plus, elle illumine le teint !

Mon réflexe beauté, c’est de l’utiliser après m’être démaquillée, juste avant d’appliquer mon soin hydratant : j’ai la peau beaucoup plus douce, le teint plus unifié et j’ai l’impression que les soins pénètrent mieux !

J’y reviens dans quelques instants en vous dévoilant en exclusivité mon petit rituel. 

Une utilisation simple

Alternate text

 

Pour s’en servir, c’est facile ET agréable !

Il suffit de la passer sous l’eau tiède pour qu’elle s’humidifie et se ramollisse. Elle peut atteindre jusqu’à deux fois sa taille.

N’hésitez pas à la tremper un peu plus longtemps dans l’eau si vous sentez qu’elle est encore un peu rêche : elle doit être douce et non abrasive.

Je vous recommande de ne pas mettre de produits cosmétiques dessus, type maquillage, cela risquerait vraiment de l’abîmer.

C’est pour cette raison que je me démaquille toujours avant !

Par contre, vous pouvez très bien l’utiliser associée à un gel nettoyant douxune huile végétale ou encore un hydrolat de votre choix. Mais toute seule, ça marche aussi très bien !

Lorsque vous utilisez votre éponge – en ce qui me concerne je l’utilise le soir – privilégiez des massages circulaires et doux sur toutes les parties du visage sans oublier le cou et le décolleté. Ne frottez pas trop fort, ça n’est pas utile et pourrait créer des irritations !

Après utilisation, rincez votre éponge à l’eau chaude et essorez là très délicatement pour ne pas l’abîmer : ne la tordez pas, ne la pressez pas à tout prix pour faire dégorger l’eau ! Ça l’abîme !

 

L’éponge est généralement vendue avec un petit cordon qui vous permettra de l’attacher pour la faire sécher. Il est préférable de la conserver dans un endroit sec pour éviter tout développement de bactérie.

La durée de vie d’une éponge Konjac est d’environ 3 mois si elle est bien entretenue. 

Pour éviter les moisissures, n’hésitez pas à la laver régulièrement en profondeur en la trempant par exemple dans de l’eau bouillante une fois toutes les deux semaines.

Pour ma part j’associe toujours mon lavage d’éponge avec deux gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé ou deux gouttes d’huile essentielle de lavande. Elles la maintiennent en pleine forme avec leur caractère assainissant et désinfectant !

A chaque type de peau son éponge

Alternate text

Aujourd’hui, il est facile de trouver des éponges Konjac de qualité dans le commerce ou sur internet.

Après fabrication, les éponges konjac sont blanches naturellement.

Mais vous allez vite vous rendre compte qu’il en existe d’une multitude de couleurs : elles sont en fait enrichies d’actifs pour agir contre certains problèmes de peau.

Voici mes conseils pour bien choisir votre éponge en fonction de votre type peau :

  • L’éponge Konjac 100% pure et blanche est recommandée pour tous types de peau : elle stimulerait la circulation sanguine et contribuerait au renouvellement cellulaire.
  • Pour les peaux grasses à tendance acnéiques, je vous recommande l’éponge konjac au charbon de bambou, de couleur noire : elle aide à réguler les excès de sébum et calmer les irritations.
    Vous pouvez aussi opter pour l’éponge à l’argile verte qui aide à assainir, purifier et resserrer les pores. C’est celle que j’ai choisie !
  • Pour des peaux plutôt sèches et sensibles, privilégiez l’éponge enrichie à l’argile rouge : elle hydrate et agit en prévention des agressions extérieures.
    L’argile rose peut être aussi choisie dans ce cas : elle est réputée pour adoucir, détoxifier et clarifier.
  • Pour les peaux matures, préférez l’éponge à l’argile jaune qui repulpe la peau et aide à lutter contre son vieillissement.

Quelle que soit l’éponge que vous choisirez, votre teint sera plus lumineux et votre peau plus douce !

Comment intégrer votre éponge Konjac dans votre rituel beauté

Visage

Alternate text
  • Après m’être démaquillée avec un produit doux – souvent de l’huile de jojoba qui est non comédogène – et avoir nettoyé ma peau, je vaporise sur mon visage de l’eau florale de lavande, qui aide à réguler la sécrétion de sébum et purifier mes pores.
  • Je procède alors à des massages circulaires avec mon éponge Konjac, pour faire pénétrer mon hydrolat.
  • Je laisse reposer 5 minutes.
  • Ma peau est enfin prête à recevoir ma crème hydratante !

Corps

Alternate text

J’ai toujours eu un peu d’acné hormonal au niveau des épaules. Voici une astuce qui m’a aidée à réguler son apparition.

  • Vaporiser de l’eau florale de lavande sur la peau préalablement nettoyée.
  • Effectuer des massages circulaires avec l’éponge Konjac.
  • Faire chauffer dans le creux de votre main un peu d’huile de jojoba.
  • Masser les parties les plus sensibles et touchées.
  • Ne pas rincer.

A reproduire autant de fois que vous le souhaitez, pour ma part c’est une fois tous les deux jours !

Et vous ? Connaissiez-vous l’éponge Konjac ? Avez-vous, vous aussi un petit rituel à partager ? Comment préférez-vous nettoyer votre peau ? Je suis curieuse de vous lire.

 

Sources :

[1]http://www.lemondedukonjac.fr/konjac-definition/

[2]http://www.lemondedukonjac.fr/konjac-definition/

[3]https://www.researchgate.net/publication/283192678_Screening_of_successive_extracts_of_Amorphophallus_konjac_for_antibacterial_activity

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de