Je perds 2 fois moins de cheveux grâce à ma cure de sébum

Pendant le premier confinement, il y a de ça bientôt un an, je vous ai beaucoup écrit sur mes astuces beauté (notamment sur le “No-poo” et comment se passer des shampoings classiques).  

Pour prendre soin de vous et tenir moralement face aux restrictions qui nous étaient imposées. 

Aujourd’hui j’aimerais revenir sur une pratique que je n’ai que peu détaillée dans mes lettres jusqu’à présent : la cure de sébum

Les effets de ce rituel se sont révélés être encore bénéfiques plusieurs mois après l’avoir essayé.

C’est pourquoi aujourd’hui, c’est dans une lettre très personnelle, que je vous livre mon bilan sur cette pratique qui parfois “rebute”. 

Mais qui m’a permis de retrouver des cheveux fortsbrillants qui poussent plus vite et tombent beaucoup moins

 

Pourquoi faire une cure de sébum ? 

 

 

La cure de sébum a un objectif précis : permettre aux sécrétions de votre cuir chevelu de se réguler toutes seules. 

 

Comme je vous le dis souvent, le sébum est une sécrétion “naturelle” qu’il ne faut pas combattre à tout prix. 

On a tendance à associer le “gras” des cheveux à quelque chose de “sale”. 

C’est vrai qu’en termes d’esthétique, on a connu mieux.  Mais le sébum est en fait indispensable au bien-être de vos cheveux

Cette cure d’1 mois aide le sébum à se répartir sur l’ensemble de votre chevelure (et pas uniquement de stagner au niveau des racines), pour la protéger et la nourrir intensément. 

Pas besoin de soin capillaire : vos longueurs et vos pointes sont naturellement hydratées ! 

Pour ma part, j’ai toujours eu les cheveux qui tombaient (surtout aux changements de saison) et après la grossesse de ma fille, je les ai perdus en très grande quantité !  

Depuis, j’ai toujours eu du mal à retrouver mon volume et ma brillance

Au-delà des compléments alimentaires que je peux prendre (et qui font vraiment la différence au quotidien !!), j’ai vu en la cure de sébum un véritable “coup de pouce”. 

J’avais déjà effectué ma transition au shampoing naturel. Mes cheveux étaient déjà sevrés des substances nocives qu’on peut retrouver dans les produits classiques. 

Mais je voulais aller encore plus loin

Attention ! Cette pratique est différente du No-Poo qui autorise quelques rinçages à l’eau, l’utilisation de poudres ou encore d’après-shampoing. 

Alors que la cure de sébum c’est…

 

Un pari de 30 jours sans eau, ni soin ! 

 

30 jours, ça paraît énorme, mais c’est le temps qu’il faut pour une cure détox de choc

Attention cependant, la cure de sébum ne doit pas être un prétexte pour délaisser votre chevelure et la laisser périr sous des couches de gras. Bien au contraire ! 

C’est un moment où vous allez devoir en prendre vraiment soin, et presque plus que d’habitude. 

 

Mon mode d’emploi pour une cure de sébum réussie. 

 

Avant de commencer : la cure de sébum est souvent déconseillée pour les personnes souffrant de pathologies du cuir chevelu (psoriasis, dermite séborrhéique…). Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter un spécialiste. 

 

1 – Commencez par un shampoing doux 

Lavez vos cheveux comme à votre habitude, en utilisant un produit doux. Et savourez ce moment, c’est le dernier avant longtemps 😉 ! 

Veillez à ne pas utiliser d’après-shampoing ou de soin pour ce lavage. 

Laissez sécher vos cheveux naturellement sans coiffage. 

 

2 – Brossez vos cheveux matin et soir 

Pour une cure de sébum réussie, le brossage est essentiel. 

Vos cheveux vont être beaucoup plus gras que d’habitude, ce qui favorise une accumulation de poussière, de peaux mortes et de résidus. 

Le brossage aide à les éliminer pour ne pas étouffer vos cheveux (sans brossage vous risqueriez de créer l’effet inverse de celui qui est recherché) mais aussi à répartir le sébum sur toute leur surface. 

Privilégiez un brossage à la brosse en poils de sanglier (c’est le matériau qui se rapproche le plus de la kératine de vos cheveux et donc le moins agressif). 

Brossez votre chevelure dans tous les sens : tête en haut, tête en bas, sur les côtés. Répétez tous les matins et tous les soirs. 

Passez ensuite vos mains dans vos cheveux pour aérer vos racines et les laisser respirer (l’idée n’est pas d’avoir une masse de gras “plaquée” sur le sommet du crâne). 

Profitez-en au passage, pour vous masser du bout des doigts le cuir chevelu, afin de stimuler votre microcirculation sanguine. 

Après chaque brossage, nettoyez votre brosse avec un shampoing doux, pour éviter l’accumulation des résidus. 

 

3 – L’eau florale de lavande est votre plus grande alliée 

Vous connaissez ma passion pour les eaux florales, et particulièrement celle de lavande.

C’est un indispensable puisqu’elle est connue pour réguler les excès de sébum. 

N’hésitez pas à en vaporiser régulièrement dans la journée sur l’ensemble de votre chevelure, en insistant particulièrement sur les racines. Puis massez. 

Elle donne une odeur de fraîcheur à vos cheveux (au début de la cure, vous serez peut-être un peu dérangée par l’odeur du sébum). N’hésitez pas à l’utiliser sans modération 🙂 ! 

 

Petite mise en garde : votre cuir chevelu risque de vous démanger au début de la cure, notamment la première et la deuxième semaine. 

L’eau florale de lavande apaise ce phénomène et aide à réguler l’apparition des pellicules et résidus. 

Cependant, si votre cuir chevelu vous démange beaucoup trop et que cela devient insupportable, inutile d’insister, arrêtez la cure ! 

 

4 – Changez vos taies d’oreiller autant que possible 

Vos taies d’oreiller vont absorber le sébum pendant la nuit. 

Changez les tous les 2 jours pour éviter une macération de vos cheveux ET de vos tissus. 

 

5 – Les coiffures protectrices

Je vous accorde qu’une cure de sébum en confinement est plus facile qu’en temps normal. 

L’idée d’aller au travail ou se promener avec des cheveux gras peut être rebutante et difficile. 

Mais c’est tout à fait faisable ! Il existe de nombreuses coiffures qu’on appelle “protectrices” pour camoufler l’effet un peu “luisant” du sébum. 

 

  • Attachez vos cheveux.

En attachant vos cheveux, l’effet “gras” sera atténué. Privilégiez les chouchous aux élastiques afin de ne pas casser vos longueurs et vos pointes. 

 

  • Faites des tresses.

En fonction de la longueur de vos cheveux, optez pour le tressage. Le rendu peut être vraiment très beau. 

 

  • Adoptez des foulards.

Pendant le premier confinement, j’ai aimé jouer avec cet accessoire pour agrémenter mes coiffures. Grâce à lui, on n’y voit que du feu ! 

Il existe beaucoup de tutoriels pour ce genre de coiffure, vous les trouverez très simplement sur internet. 

 

6 – Tenez bon ! 

Sans surprise, la cure de sébum peut être parfois un peu difficile à vivre au quotidien. 

On abandonne totalement l’idée de la chevelure soyeuse et douce pendant un temps. 

Mais ça vaut le coup !!! 

La deuxième semaine est à mon sens la plus difficile, mais les sécrétions se régulent rapidement. 

Faites confiance à votre cuir chevelu ! Et surtout, ne lâchez pas. 

 

L’après cure de sébum 

 

 

Au bout de 30 jours… c’est la délivrance ! Vous pouvez enfin procéder à un shampoing. 

Choisissez le produit le plus doux possible (sans sulfate, sans silicone). Votre cuir chevelu n’a pas reçu de soin depuis trop longtemps, il ne faut pas l’agresser. 

Comme au début de la cure, évitez les après-shampoings, soins et démêlants. 

Laissez sécher naturellement sans coiffage pour observer les effets sur votre chevelure. Vous sentirez la différence immédiatement, à la vue et au toucher. 

Après cette étape, mes cheveux étaient doux, brillants, volumineux. Je ne les avais jamais senti aussi forts depuis longtemps. J’ai été impressionnée ! 

Eux qui poussaient très lentement, se sont remis à pousser de manière beaucoup plus rapide. Il y a un an, j’avais les cheveux au carré (sous les oreilles), aujourd’hui, ils sont presque sous ma poitrine. Et leur chute a diminué de moitié. 

Sans compter que je n’ai plus besoin de me laver les cheveux autant qu’avant. 

Après 1 an, j’ai ressenti les effets sur le long terme pour mon plus grand bonheur. 

Et je ne peux que vous encourager à suivre cette voie, pour retrouver la chevelure de vos plus belles années. 

 

Et vous ? Avez-vous déjà essayé la cure de sébum ? Seriez-vous tentée par cette pratique ? 

N’hésitez pas à me partager votre expérience en cliquant ici. 

 

 

 

 

 

 

 

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Comment authors
Laboratoires CellaireBarreau Pavesi Recent comment authors
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Barreau Pavesi
Invité
Barreau Pavesi

Bonjour 😊
Combien de fois par an cette cure de sébum ?
Merci