Comment faire son bain drainant à la maison ?

J’aimerais aujourd’hui vous partager un rituel que j’apprécie depuis toujours mais encore plus depuis le confinement. 

Peu de temps après cette longue période, j’ai ressenti le besoin d’aller me ressourcer en Bretagne.

Je ne sais pas si vous avez déjà ressenti cette sensation mais à chaque fois que je suis au bord de la mer, je suis saisie.

Cette immensité bleue qui s’étend à perte de vue regorge de vie. Et le spectacle est assez fascinant ! 

 

Pour moi, la Bretagne rime avec l’océan, les galettes, le cidre, les plateaux de fruits de mer sur les ports et les balades sur les dunes mais aussi… les thalasso !

 

Malheureusement, l’occasion ne se présente pas tous les jours de partir en cure de thalassothérapie, alors je prends le temps – environ une fois tous les 3 mois pour des soucis écologiques – de faire venir l’esprit de la thalasso chez moi. 

Je vous dévoile dans cette lettre mes conseils pour profiter pleinement des vertus du bain drainant à la maison pour purifier votre corps, nourrir votre peau et apaiser votre psychisme.

Créez une atmosphère propice à la détente

Avant de commencer, assurez-vous d’éteindre votre téléphone portable pour faire le vide de tout ce qui se passe autour de vous : c’est votre moment !

Pour ma part, je prends ce rituel comme une opportunité pour me concentrer sur mon bien-être à 100%.

Comme vous le savez c’est tellement rare que je prenne ce temps, qu’il est vraiment compté et précieux.

Les mots d’ordre sont donc : silence, solitude et détente !

Commencez par ranger votre salle de bain de façon à ce que votre environnement soit épuré et minimaliste.

Créez une atmosphère relaxante, en optant par exemple pour une lumière tamisée (chaude de préférence), des bougies et pourquoi pas de l’encens ou un diffuseur d’huiles essentielles.

Pour ma part, je privilégie l’huile essentielle de lavande, je mets deux ou trois gouttes dans le diffuseur : elle aide à relâcher la pression, calmer le stress et les angoisses quotidiennes grâce à ses vertus apaisantes.

Vous pouvez aussi mettre une musique relaxante. Je vous partage celle-ci que j’ai trouvée sur YouTube.

Laissez si possible vos serviettes – de préférence un peignoir – sur un radiateur : elles seront toutes chaudes lorsque vous sortirez.

Vous aurez le sentiment réconfortant d’être enveloppée et emmitouflée après le bain.

Réservez une serviette de petite taille que vous pouvez rouler délicatement afin de vous faire un appuie-tête pour ne pas avoir mal au cou lorsque vous vous prélassez (comme sur la photo ci-dessous).

Préparez à l’avance l’espace où vous allez pouvoir vous reposer après votre bain, si possible avec la même ambiance.

Préparez votre corps 

Dans un premier temps, vous pouvez commencer par brosser votre corps à sec, comme je vous le suggérais ici, pour commencer à vous relaxer et vous apaiser.

Dans ce cas précis, le brossage du corps aide à :

  • rendre la peau plus perméable à l’absorption des éléments
  • désengorger les tissus et faire circuler les liquides dans votre corps
  • optimiser les effets du bain sur la peau

Dans un second temps, prenez une douche (faites-le de préférence avant de remplir votre baignoire).

Ça peut paraître bizarre mais le bain drainant dont je m’apprête à vous donner le secret, n’a pas de vertus nettoyantes.

Vous n’en sortirez pas sale pour autant mais je préfère toujours me doucher avant et me rincer après, j’y reviens très vite.

Préparez votre bain 

1. Les ingrédients phares

Préparez les ingrédients que vous aurez choisis pour votre bain… avant de les incorporer dans l’eau.

Voici la liste de mes indispensables :

  • 250 g de gros sel de mer de Bretagne.
  • 3 à 4 cuillères à soupe d’algues marines en paillettes dans un sachet en coton à laisser tremper dans l’eau du bain.

Le sel et les algues en paillettes peuvent être substitués par un bain aux algues qui combine les deux ingrédients, comme celui de chez Passion Marine qui est certifié d’origine bretonne et 100% naturel, plus facile à trouver que les algues en paillettes.

  • 100 g d’argile verte ou blanche (personnellement je préfère la blanche car je trouve qu’elle assèche un peu moins ma peau et la rend plus douce), à diluer au préalable dans un peu d’eau chaude puis à incorporer à l’eau du bain.
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Genévrier, pour son action drainante
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Pamplemousse, pour ses vertus lipolytiques
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de Virginie, pour la régularisation de la circulation sanguine et la décongestion des tissus

L’eau et les huiles essentielles n’étant pas miscibles, il est préférable de les diluer au préalable dans une huile végétale (par exemple d’amande douce) ou un gel douche au PH neutre puis de les incorporer au bain.

Mélangez les ingrédients en brassant le tout avec votre bras au fur et à mesure que la baignoire se remplit.

2. Vérifiez la température du bain

Le but du bain drainant est d’éliminer les toxines nocives par votre peau grâce à la transpiration provoquée par la chaleur. L’absorption des sels minéraux et des nutriments contribue à leur extraction.

Votre bain doit donc être à une température assez élevée, idéalement à 38°C (le mieux est de se munir d’un thermomètre pour vérifier).

Attention à ne pas mettre une eau trop chaude car au-delà de 40°C, les principes actifs des algues et minéraux s’altèrent. 

Si vous ressentez un quelconque malaise dû à la chaleur, n’hésitez pas à rajouter un peu d’eau fraîche. 

Dans votre bain…

Une fois que le bain est prêt, glissez-vous à l’intérieur et… profitez !

Ce bain doit durer entre 15 et 20 minutes.

Autant de minutes pendant lesquelles vous allez probablement beaucoup transpirer, mais pas de panique, c’est normal !

Il est nécessaire de s’hydrater avant, pendant et après le bain pour “remplacer” en quelque sorte l’eau perdue. En ce qui me concerne, je garde toujours mon eau citronnée à disposition.

Si vous avez opté pour un sachet d’algues en paillettes, frictionnez en douceur votre corps à l’aide de celui-ci pour faire pénétrer au mieux les nutriments.

Insistez sur les parties qui ont besoin d’être drainées comme les cuisses, les fessiers ou encore les mollets…

Vous pouvez aussi vous munir d’une éponge LUFFA et réaliser des micro massages circulaires sur votre peau pour une action à la fois drainante et exfoliante.

Après le bain

La pénétration des nutriments à travers la peau se poursuit même après le bain.

Ne vous essuyez pas tout de suite, tamponnez-vous plutôt délicatement avec votre serviette ou peignoir.

Allongez-vous et reposez-vous 15 à 20 minutes dans le calme, si le temps vous le permet.

Retournez ensuite dans la salle de bain pour vous rincer.

Privilégiez un rinçage à l’eau tiède en insistant sur les jambes avec de l’eau un peu plus froide : ça permet d’activer la circulation !

Après le rinçage, je finis toujours par m’hydrater la peau avec un lait corporel ou une huile végétale en pratiquant des auto-massages.

Je me sens toujours tellement bien après avoir passé ce moment rien que pour moi. J’ai l’impression d’absorber les vertus de la mer que j’aime tant…

Et en plus d’avoir la peau douce et nourrie, je me sens plus légère et j’ai le sentiment d’avoir un regain d’énergie.

Si vous souhaitez avoir une peau détoxifiée, plus ferme, hydratée, rechargée en minéraux, et à la fois être détendue et relaxée, je vous conseille vivement de courir de ce pas dans votre salle de bain…

Et vous ? Avez-vous déjà eu l’occasion de faire ce genre de bain ? 

Quelles sont vos ingrédients préférés à incorporer dans votre préparation ? 

Aimeriez-vous tenter l’expérience à la maison ? Racontez-moi. 

Je serai ravie de vous lire sur le sujet.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de