Poils incarnés : 5 astuces pour les éviter

Le soleil pointe enfin le bout de son nez… Les jolies robes et les bikinis sont de retour dans nos garde-robes. 

C’est le moment de faire peau neuve et de nous débarrasser de nos poils pour avoir une peau parfaite sur les plages. 

Malgré de nombreux progrès en termes d’épilation (laser, lumière pulsée…), beaucoup d’entre nous sont encore à la cire ou au rasoir…

…Et sont les premières victimes des poils incarnés : peu esthétiques, parfois douloureux ou même dangereux. 

Si vous êtes concernée par ce problème, je vous donne aujourd’hui mes quelques conseils pour les atténuer. 

 

 

Les poils incarnés, c’est quoi ? 

 

Les poils peuvent s’incarner à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit. 

Mais ils se retrouvent généralement en grand nombre sur les peaux épilées ou rasées. 

Au lieu de pousser normalement, le poil est coincé sous la peau mais continue malgré tout de grandir. 

C’est là qu’apparaît un mini-kyste qui peut aller jusqu’à l’inflammation ou l’infection

Voici mes 5 astuces pour limiter leur apparition. 

 

 

Mes 5 astuces contre les poils incarnés

 

1/ – Gommez, Exfoliez… !

 


Toutes les esthéticiennes vous le diront : le
gommage est essentiel

Il permet d’éliminer les peaux mortes et de faciliter la sortie des poils.  

Au niveau du maillot et des aisselles, je privilégie toujours un gommage avec des grains de taille moyenne (en effectuant des mouvements circulaires délicats). 

Pour plus d’efficacité, vous pouvez le faire sans eau. 

Toutefois, si vous sentez que votre peau est sensible, n’hésitez pas à humidifier les parties concernées au préalable pour plus de douceur. 

Je préconise un gommage la veille de votre épilation puis 1 à 2 fois par semaine jusqu’à la prochaine séance. 

 

 

2/ – Hydratez autant que possible !

 

 

Je ne vous le dirai jamais assez : hydratez votre peau autant que possible ! 

Après l’épilation, vous pouvez apaiser les zones les plus sensibles avec un peu de gel d’Aloe Vera

Puis continuer l’hydratation 1 à 2 fois par jour avec un soin hydratant riche, en insistant bien sur les parties les plus sensibles aux poils incarnés. 

Cela permet d’assouplir et de ramollir votre peau pour faciliter la pousse du poil. 

 

 

3/ – Évitez le rasoir

 


Je sais que c’est parfois tentant d’avoir recours à cet accessoire bien utile (notamment quand l’épilation n’est plus tout à fait nette…). 

Mais résistez autant que possible ! 

Si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer, privilégiez les rasoirs à une seule lame et rasez dans le sens du poil à l’aide d’une mousse à raser (préférable à un simple gel douche ou savon).

 

 

4/ – N’arrachez pas vos poils incarnés !

 


Quand on voit un petit kyste apparaître, la première chose qu’on a envie de faire c’est le percer ! 

Réfrénez-vous… sous peine de vous faire venir plus de mal qu’autre chose. 

La meilleure solution est de ne rien faire : il est parfois juste question de temps pour que le poil trouve tout seul la sortie. 

Si vous voyez le poil par transparence “à portée de main”, vous pouvez faire usage délicatement de votre pince à épiler ou d’une petite aiguille (toutes deux doivent être désinfectées au préalable) pour l’extraire. 

Si le kyste est trop important, n’hésitez pas à le “ramollir” un peu avec des compresses d’eau très chaude. 

 

 

5/ – Mon huile essentielle favorite en cas de poil incarnés

 


L’huile essentielle de Tea Tree (arbre à thé) est mon huile essentielle favorite pour apaiser les poils incarnés. 

Appliquez 1 à 2 gouttes sur le kyste à l’aide d’un coton-tige, 2 fois par jour. 

Attention ! Si vous avez le moindre doute ou s’il y a une quelconque suspicion d’infection ou d’abcès, consultez un spécialiste. 

 

Et vous ? Quelles sont vos solutions contre les poils incarnés ? 

N’hésitez pas à me laisser un commentaire en cliquant ici

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires